pérenne


pérenne

pérenne [ perɛn ] adj.
• 1588; lat. perennis « qui dure un an »
Didact. Qui dure longtemps, depuis longtemps. Institution pérenne.
Géogr. Rivière, source pérenne, qui dure toute l'année. ⇒ permanent.

pérenne adjectif (latin perennis) Littéraire. Qui dure longtemps ou depuis longtemps. Se dit d'un court d'eau, d'une source qui ne sont jamais à sec.

pérenne
adj.
d1./d GEOGR Rivière pérenne, qui coule toute l'année.
AGRIC Culture, plante pérenne, qui reste à la même place pendant plusieurs années.
d2./d (Afr. subsah.) Cour. Qui dure longtemps.

⇒PÉRENNE, adj.
Littér. Qui dure toujours, qui dure depuis très longtemps. Synon. durable, permanent, perpétuel. Le premier des journaux anglais, le roi des journaux du matin, qui domine toute la presse de sa masse imposante et pérenne, c'est le Times (MORAND, Londres, 1933, p. 272). Ou bien il faut gloser, minimiser arbitrairement l'Évangile. Ou bien nous devons admettre la réalité de ces effets, non pas comme transitoire et passée, mais comme pérenne et actuellement vraie (TEILHARD DE CH., Milieu divin, 1955, p. 169).
Spéc. Qui dure toute l'année.
BOT. [En parlant de végétaux, du feuillage des arbres] Anton. caduc, saisonnier. C'est à la faveur de cette longue élaboration que se concentrent dans le fruit les sucs que, par ses longues racines, par son feuillage pérenne, l'olivier emprunte à l'air et au sol (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 135) :
On croit généralement avoir tout dit lorsqu'on a remarqué que ce sont des végétaux ligneux et pérennes. Cette affirmation, d'ailleurs parfaitement exacte, indique suffisamment que la culture de la vigne doit obéir à d'autres règles que celles des plantes annuelles ou bisannuelles : blé, betterave...
LEVADOUX, Vigne, 1961, p. 22.
ZOOL. [En parlant d'espèces qui occupent toute l'année le même habitat] L'évolution faunique annuelle avec des espèces de printemps, d'été, d'automne et des espèces pérennes (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 684).
HYDROL. [En parlant d'une source, d'un puits] Qui ne tarit pas, même en saison sèche. Anton. intermittent, temporaire. Dans les petites vallées des landes de Gascogne, on creuse des puits pérennes qui retiennent l'eau (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 209).
REM. 1. Pérennel, -elle, adj. a) Vx et littér. [En parlant de Dieu, d'une déité ou de sa manifestation] Éternel. Synon. perdurable. Quand donc le temps, cessant sa fuite, laissera-t-il que cet écoulement se repose? Formes, formes divines et pérennelles! qui n'attendez que le repos pour reparaître (GIDE, Traité Narcisse, 1891, p. 7). b) Bot. Qui dure toute l'année. Synon. pérenne. Floraison pérennelle. Et c'est pourquoi, indépendant des saisons, (...) le pin montre un feuillage pérennel (CLAUDEL, Connaiss. Est, 1907, p. 80). 2. Pérennibranche(s),(Pérennibranche, Pérennibranches) adj. et subst. masc. plur., zool. (Ordre de Batraciens) dont les branchies persistent toute la vie. Ainsi les pérennibranches adultes ressemblent aux larves de tritons; les insectes adultes, aux larves de myriapodes (CUÉNOT, J. ROSTAND, Introd. génét., 1936, p. 67).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1588 (MONTAIGNE, Essais, III, 2, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, t. 2, p. 804 et III, 6, ibid., p. 914). Empr. au lat. perennis, -e « qui dure toute l'année, permanent, durable »
DÉR. Pérennant, -ante, adj., bot. Qui dure toute l'année, qui peut devenir vivace. Mais il y a de nombreuses Graminées pérennantes (...) qui auront passé l'hiver dans leurs tissus (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 147). La biologie propre des espèces algales (espèces annuelles ou pérennantes) intervient aussi (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p. 90). [(n)], fém. [-]. 1re attest. 1903 (Nouv. Lar. ill.); de pérenne, dés. -ant du part. prés. adj. d'un verbe pérenner.

pérenne [peʀɛn] adj.
ÉTYM. 1588; lat. perennis « qui dure un an; durable », de per- « à travers », et annus (→ An).
Didact. et vx. Qui dure longtemps, depuis longtemps. Durée.
0 À l'extrême conséquence de l'empirisme, le sens est totalement immergé dans le bruit, l'espace de la communication est granulaire; le dialogue est condamné à la cacophonie : le transport de la communication est transformation pérenne.
Michel Serres, Hermès I, la Communication, p. 44.
DÉR. Pérennant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Perenne — Saltar a navegación, búsqueda El término perenne puede referirse a: la filosofía perenne, una teoría fundada en la recolección o generalización de ideas comúnmente aceptadas en todas las épocas conocidas; la planta perenne, aquella que vive… …   Wikipedia Español

  • perenne — adjetivo 1. Que dura indefinidamente, que no se interrumpe o acaba: una sonrisa perenne. 2. [Planta, hoja] que vive más de dos años: un árbol de hoja perenne. hoja perenne. planta* perenne …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • perenne — ‘Continuo o incesante’: «Casi siempre exhibía en público su perenne mal humor» (GmnzBartlett Serpientes [Esp. 2002]); y, en botánica, ‘que dura más de dos años’: «Follaje perenne» (Fabio Jardinería [Arg. 1999]). Es incorrecta la forma ⊕ peremne …   Diccionario panhispánico de dudas

  • perenne — (Del lat. perennis). 1. adj. Continuo, incesante, que no tiene intermisión. 2. Bot. Que vive más de dos años. ☛ V. loco perenne …   Diccionario de la lengua española

  • PERENNE — auspicari, dicebatur Romanis, omnem aquam, quae ex sacro oritur, auspicato tranfiens, Fest. Vide Ioh. Meursium Not. ad Lycophr. et supra, ubi de Belli indicendi ritis …   Hofmann J. Lexicon universale

  • perenne — /pe rɛn:e/ agg. [dal lat. perennis, der. di annus anno , col pref. per 1; propr. che dura tutto l anno ]. 1. [destinato a durare eternamente o per un tempo lunghissimo: fama p. ] ▶◀ duraturo, eterno, immortale, (lett.) imperituro, perpetuo,… …   Enciclopedia Italiana

  • Perenne — (Del lat. perennis.) ► adjetivo 1 Que dura mucho o que no muere cuando lo hacen otras cosas de su especie: ■ hoja perenne. SINÓNIMO continuo imperecedero 2 Se aplica a la planta que vive más de tres años. ANTÓNIMO caduco 3 Que es continuo o sin… …   Enciclopedia Universal

  • perenne — pe·rèn·ne agg. CO 1. che è destinato a durare per sempre, perpetuo: ricordo, fama perenne; a perenne memoria di qcn., di qcs.: affinché non se ne perda il ricordo Sinonimi: eterno, immortale, imperituro, perpetuo. Contrari: caduco, effimero,… …   Dizionario italiano

  • pérenne — (pé rè n ) adj. Terme didactique. Qui dure toute l année. Les cultures pérennes. Une source pérenne. Un arbre à feuillage pérenne. HISTORIQUE    XVIe s. •   Le houx est plaisant à la veue, pour la verdeur luisante et perenne de ses fueilles, O.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • perenne — {{#}}{{LM P29866}}{{〓}} {{SynP30587}} {{[}}perenne{{]}} ‹pe·ren·ne› {{《}}▍ adj.inv.{{》}} {{<}}1{{>}} Que es incesante y dura siempre, o que dura mucho tiempo. {{<}}2{{>}} {{♂}}En botánica,{{♀}} que dura más de dos años: • un árbol de hoja perenne …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos